www.flickr.com
associationgrandeurnature photos Plus de photos de associationgrandeurnature

14 mars 2008

De Fortaleza jusqu’en Guyane...

Chers vous, allo la terre, ici la mer !
Durant ces deux semaines nous avons effleuré le Brésil du bout de l’orteil et nous avons longé les côtes de l’Amérique Latine en direction de St Laurent du Maroni en Guyane.
Pendant notre furtif passage dans la grande « ciudad » (4 jours tout de même !) nous avons fait des courses puis des courses et pour finir des courses ! En passant des marchands de hamacs aux supermercados, des ananas aux jus de maracujas, des mangues et des corossols mais aussi des petites courges « butter-nut » comme les aime Aurel, du beef brésilien au bonheur des carnivores, bref on s’en ai mis plein la panse, on s’en ai léché les doigts : délicieuse escale que Fortaleza ! En tous les cas au point de vue culinaire !
On est resté durant cette escale dans la marina d’un grand hôtel : piscine, salle de jeux et sanitaire (petit confort appréciable) à notre disposition, ce qui ne nous a pas déplu !
Ha oui une belle surprise aussi, « j’ai même rencontré Harmonie sur le bateau voisin, une connaissance du pays Basque, ce qui m’a fait drôlement plaisir : le monde est petit même de l’autre côté de l’océan ! Nos voisins de bâbord étaient aussi très sympas et Thomas leur a offert un pain à notre départ. » (Dixit Solène).
La nuance entre cet endroit luxueux et cette ville entourée de favelas fait quand même bizarre ! On nous avait fait une mauvaise pub de Fortaleza mais en fin de compte ça ne nous a pas sauté aux yeux. On a bien vu quelques enfants des rues, des gens qui nous ont parlé de dangers, mais nous avons surtout croisé des gens très souriants, aimables même si « les mecs y’z’avaient la même tronche que dans la cité de dieu. »(dixit Ricardo). Ca donne envie de revenir pour mieux découvrir ce pays.
Nous sommes partis le 3 mars pour la Guyane en repassant l’équateur (la première fois pour Morgane) !! Le premier soir, nous croisons quelque chose d’étrange. Tandis que Ricardo y voit une montagne de « Fererro Rocher » où siègeraient les Dieux de l’Olympe, Wilfried, concentré, affirme que c’est une plate forme pétrolière entourée de petits bateaux de pêches !
Une fois ce danger passé, nous voilà sur le cap pour la Guyane. Nous allons vous résumer cette navigation fort agréable et rapide ma foi !
Au sujet des activités culturelles du bord, nous avons eu :
Des leçons d’Anglais avec la participation d’Aurel, Solène, Amélia, Christophe, Morgane et un Stevie qui ne lâche qu’à la quatrième leçon déjà, ça fait réfléchir…
Une chouette représentation théâtrale jouée par Thomas et Quentin… Les récits des fabuleuses péripéties de Christophe.
Des petites soirées musiques amatrices en voie de symphonisation avec Solène et Morgane et la participation d’Aurel pendant les beaux jours.
Les moments d’activités manuelles ont été riches en couleur. Au menu, petits hamacs confectionnés par Wil, Ricardo et Aurel en vu d’y mettre fruits et légumes. Et une magnifique confection d’attrape rêves ont été réalisés par tous les autres, dont le palmarès revient à Amélia qui a l’art de les tisser joliment.
Des moments intimes et émouvants, il y en a eu aussi lors des quarts de nuit. Moments privilégiés où souvent s’envolent des pensées vers vous, vers notre futur, la distance semble nous rapprocher de nos familles et fait prendre conscience de son importance.
Et puis les quarts de nuit c’est aussi la découverte des étoiles, des constellations, et des mythes que l’homme y a associé. C’est le sujet favori de Ricardo : Orion, la grande Ours, Pégase, les mythes grecques le passionnent !
Après cette séquence émotion, quand même on ne peut pas vous cacher les moments nauséabonds de cette traversée, qui nous ont valus quelques combats stomacaux.
Avec en particulier l’apparition de champignons poussés sur les carottes pourris… Ce qui a eu pour résultat une Solène qui ne veut ( ne peut ?) plus entendre parler de carottes sous peine de gerboulade partie. On vous passe les détails du choux en train de pourrir dans la réserve que nous avons dû extraire délicatement, alors que nous étions bousculés par des vagues de deux mètres !! Charmant je vous assure !!
Nous avons eu aussi quelques moments forts en conneries. Nos deux compères, Thomas et Quentin n’ont pas trouvé mieux pour combler leur ennui de se lancer dans la fabrication de pièges bêtes mais pas méchant (attacher les pieds des autres quand ils dorment), qui deviennent très bêtes et super chiants à la longue. Vivement qu’ils changent de K7 (quoique !!)
Nous avons aussi imaginé la Guyane à l’aide du guide. Ce qui se résume à une vision de forêt Amazonienne remplie de bébêtes géantes, allant de la punaise de douze centimètres au papillon de 20 centimètres. On a même lu qu’il y aurait des grosses guêpes qui pondent dans les mygales, mais aussi peut-être l’apparition possible de félins, devant lesquels il ne faut pas courir ! Mais ne vous inquiétez pas, il y a aussi de magnifiques Ibis Rouge, des tortues Luthes, des gens sympas qui nous attendent, et un centre spatial à visiter.
Mais tout cela est une autre histoire. Nous arrivons aujourd’hui à saint Laurent de Maroni après avoir parcouru en 7 jours, 1172 milles avec une moyenne spectaculaire pour notre équipage de 7,5 nœuds !! Bravo, clap, clap, clap…
Nous sommes le 11 mars. Nous avons passé la nuit sur le fleuve tout marron. Il a plu toute la nuit (franchement les pluies Bretonnes et du pays Basque c’est de la gnognotte à côté !!!).
La forêt est toute vivante de bruits autour de nous, on a hâte de vivre cette escale. Demain, un nouveau coéquipier arrive : Gseb nous rejoint… On a hâte d’avoir de vos nouvelles, savoir qui est passé au premier tour des municipales et de vous lire…
En résumé voici les impressions de chacun sur cette période de navigation.
Pour Christophe cela se résume en trois mots : c’était une navigation rapide, agréable et routinière, tandis que Wilfried avait la sensation d’être sur un coussin lorsque le bateau glissait à 10 nœuds. Stevie trouve que c’était n’humide ( ha, ha), mais it was very nice, of course !!
Pour Thomas, c’était bonne mer, bon vent, bien ; alors que Quentin a aimé nager avec les dauphins, se baigner et aller vite. Amélia aussi a apprécié la vitesse de notre voilier mais s’est senti moins patiente que d’habitude. Ricardo gère de mieux en mieux son mal de mer, dit-il et surtout a découvert les étoiles et leurs légendes lorsqu’il levait la tête de son roman Harry Potter. Aurel aussi avoue avoir senti une amélioration dans son mal de mer et Flo a retenu la beauté des ciels nuageux que nous avons croisé et que les journées passent toujours très vite !
Voilà, pour conclure, nous deux, avons trouvé cette navigation plutôt sympathique ! Alors, à la revoyure pour de prochaines nouvelles, et le récit de notre exploration Guyanaise.
Bises à tous.
Solène et Morgane.

6 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut à tous, surtout à Amélia...
L'ambiance a l'air plus détendue...
Que de belles photos et de beaux textes...
Bonne continuation...
Flo, Jack, Roxane, Mathilde
Papie et Mamie

Anonyme a dit…

Cela fait plaisir d'avoir des nouvelles fraiches de cette convivialité qui a fini par se réaliser; chacun a l'air de trouver son rythme et sa joie d'être avec les autres. Bon vent à tous... et à Ricardo, lui dire de voir où il met les pieds en Guyane, en oubliant un peu les étoiles...
Jalil, Marie-Hélène,Johanna et Nicolas.

Papou et Mamou a dit…

Quel plaisir d'avoir de vos nouvelles......
ça fait du bien de lire que l'ambiance
c'est améliorée....
BRAVO!!! les moussaillons...
Profitez de tous ces instants merveilleux ,que vous pouvez découvrir grace à vos parents et
Grandeur Nature...
Merci pour vos commentaires et aussi pour les belles photos !!!
Je vous souhaite, ainsi qu'aux encadrants plein de bonnes aventures ....
Bon vent , mer calme , à bientôt de vos nouvelles......
Bises à vous tous
BigBisous à notre petit Thomas

Anonyme a dit…

Bonjour à vous tous, j'ai su résister jusqu'à ce soir avant de me jeter sur ce blog, car ayant eu le privilège de corriger les fautes du dernier carnet de bord (merci Ch depuis que tu es là j'ai 2 fois plus de boulot je me sens donc 2 fois plus utile!) je méditais sur vos états d'âme... Là je suis contente de sentir que les moments chaleureux et plaisants sont plus nombreux, mine de rien il est temps on est déjà en mars... J'espère que la Guyane vous séduira et vous inspirera de beaux textes qui nous feront rêver (et vous envier: j'ai toujours rêvé d'y aller!). Ici la France a pris un coup de rose, pas trop au Pays Basque bien sûr, et j'attends de meilleure humeur... les vacances de Pâques! Et avec espoir une visite de Kélig et / ou Ben, mais le temps passe vite pour eux surtout dirait-on.
Surtout si vous voyez des poissons qui ont l'air d'avoir 4 yeux dites-le moi! Bises à vous tous, plein plein plein. Je vous envie... Miren

Anonyme a dit…

See here or here

Anonyme a dit…

bonjour à tous et plus particulièrement à Thomas.Vos photos sont magnifiques.Profitez au maximun de ces paysages magiques.Gros bisous à tous.Nathalie de Mauguio