Année 2012-2013

www.flickr.com
associationgrandeurnature photos Plus de photos de associationgrandeurnature

10 juin 2020

Enfin!

  Bonjour, à tous,

Quelques nouvelles: Nous avons fait notre premier stage, fin mai. Avec 5 jeunes et 5 encadrants.
Nous avons choisis de faire ce stage dans la Ferme d’un ami, marc, qui a aussi été encadrant sur une expédition, il y a 22 ans. Pour être dans les même conditions que lors de nos escales pendant le voyage, nous campons. 
Nous avons ensemble installé une cuisine, une douche et des toilettes sèche en extérieur, nous démonterons tout cela à la fin du stage. Nous sommes à 600 mètres d’altitude, surplombé par un sommet à 1200 mètres. Cette ferme se trouve sur une petite route sans issue qui dessert quelques fermes, à 15 km de Lourdes.
Nous sommes venu pour participer aux travaux de la ferme: Nourrir les animaux, faire du maraîchage et les travaux que nous indiquera Marc, l’idée étant de se rendre utile. 
Les règles de vie sont les mêmes que pendant le voyage: Pas de téléphone, de cigarettes, d’argent de poche, ou de sortie non collective et encadrée par un adulte. Les jeunes participants ont accepté préalablement ce fonctionnement et sont motivés pour participer au voyage en bateau que nous proposons. Il sont là pour s’essayer à cette vie collective, mieux nous connaître et décider à la fin s’ils souhaitent poursuivre l’aventure nous partageons avec eux ces objectifs.
Les 4 premiers jours sont consacrés à l’installation de notre campement et à la découverte du lieu et de ses environs: marches et baignades dans les rivières, pique-nique au sommet de la montagne qui nous domine, découverte de la nature, arbres et grottes sur des sentiers thématique. Enfin mise en place d’une routine et d’horaires de fonctionnement du collectif. Une journée type: Levé à 6h30, pour ceux qui le souhaitent, pour nourrir les animaux. Préparation du petit déjeuner par un jeune et un adulte, qui sera pris en commun à 7h30. Discussion sur le programme de la journée. Suivi des tâches ménagères: 2 personnes rangent les lieux de couchages, 2 autres le campement. 
1 personne est chargé de raconter la journée de la veille (il doit aussi faire un dessin), 1 autre sera le photographe  du jour, enfin 1 jeune et 1 adultes préparerons les repas et feront la vaisselle toute la journée. Et ce programme se répète quotidiennement comme sur le bateau.
La semaine suivante, nous avons travaillé plusieurs heures par jours sur la ferme à des travaux de maraîchage, fabrication d’une clôture (400m)… En respectant l’âge et les capacités de chacun, bien sûr.
Nous avons aussi fait des réunions, discussions, groupe de paroles sur le thème de la vie en groupe et du voyage que nous allons faire. Nous n’avons eu qu’un jour de pluie, où nous nous sommes repliés dans une grange vide.
Beaucoup de bons moments et de partage, clos le samedi par un bilan général, préparé les 2 jours précédents (1 jeune /1 adultes). Nous avons été ravi de vivre chez Marco qui est une belle personne, on y reviendra!

Concernant le recrutement de l’expédition 2020/2021 si nous avons déjà notre équipage «jeunes de famille», nous avons demandé à un des « jeunes sous tutelle » de ne pas revenir en juillet, il n’en reste donc qu’un! Bien sûr d’autres contacts sont pris et il reste 3 semaines pour trouver les 3 autres candidats au départ!

Dans la foulée du stage nous avons remis le bateau à l’eau, sous la direction de Sébastien (alias Grand-Séb.), les photos sont sur le blog: www.flickr.com/photos/grandeurnature/ 

Merci aux adhérents qui ont ré-adhéré en 2020.


Amicalement.         Le porteur de projet,
Christophe Dasnière

18 mai 2020

Avant le stage de mai...

Bonjour à tous,

Quelques brèves nouvelles de «Grandeur Nature».
C’est seulement cette semaine qu’il a été annoncé la possibilité de naviguer, en restant à proximité du port de Sète. Nous avions donc organisé un premier stage de rencontre mais à terre. 
Dans la ferme de Marco (ancien encadrant d’il y a fort longtemps, 1998) près de Lourdes dans les hautes Pyrénées.
Seront présents la moitié des encadrants: Morgane, Grand Séb, Ismaël, Océane et moi. Les 3 jeunes «de famille» et 2 jeunes sous tutelles. Les dossiers des 3 autres jeunes envisagés depuis mars n’ayant pas encore trouvé leur issue administrative (effet confinement?) sauf si l’un d’eux se débloque lundi! 
Soit la veille du début du stage, qui se déroulera jusqu’au 31 mai. 
Nous avons essayer de caler ce moment collectif par rapport aux dates successives de reprise de  l’école!

Benjamin est remonté s’occuper de son bateau en Bretagne après avoir passé tout le confinement à Sète! Grandeur Nature est quasiment prêt à être remis à  l’eau et ça tombe bien les grutages on repris la semaine dernière sur le chantier!

Il est prévu de faire les derniers préparatifs sur le bateau, en équipe (avec ceux qui le pourront)en juin, suivi si possible de quelques sorties sur l’étang avant notre stage de juillet. 
Où j’espère un équipage de jeunes au complet et le reste de l’équipe d’encadrement.

Des photos sont sur le blog:www.flickr.com/photos/grandeurnature/ 

Prenez-soin de vous et des autres…

Amicalement. Le porteur de projet, Christophe Dasnière

Mail: grandeur_nature@yahoo.com - Tél : 04 67 43 25 64.  
 - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  - - - - - - - Pour ceux qui ne l’ont pas encore fait!

Adhésion 2019/2020. Trois niveaux de cotisations sont proposés:

- Une cotisation individuelle de 20 €.
- Une cotisation familiale de 25 € (Pour tous les membres d’une même famille). 
- Une cotisation de soutien de 35 € ou plus. Ainsi chacun peut nous soutenir suivant ses moyens.  Chèque à l’ordre de Grandeur Nature.

24 mars 2020

Nouvelles de GN

GRANDEUR NATURE ou la parole des enfants 
Association loi 1901

-Sète le 24 mars 2020-
Bonjour à tous,

Je vous espère tous en bonne santé!

Je me dis que vous avez peut-être un peu de temps pour des nouvelles de Grandeur Nature…
Bien sûr comme pour tous le monde nos projets sont bouleversés.

Un petit rappel de là où nous en étions avant le confinement:
  1. le recrutement pour l’expédition 2020/2021:                                          Les 3 jeunes de familles recrutés: Tanaë, Ewen (les enfants de Sébastien et Morgane) et Maylou Rose (fille de Sébastien et Christelle).                                   1 jeune de l’ASE de l’Essonne rencontré par WhatsApp et qui est plus que motivé, il est accueilli chez second souffle (dans l’Essonne).
Trois autres demandes étaient en cours, (Essonne, Alpes Maritimes et Val d’Oise) mais pas finalisés… depuis pas de nouvelles!

2) L’équipe d’encadrement: Léa (skippeuse rencontrée à l’AG) a été remplacée par Lobsang (ancien jeune expédition 2005) qui vient de finir une formation de Skipper!        
Et remplacement de Noé (compagnon de Louise)pour les stages et éventuellement la fin de l’expédition par Sullivan qui est venu aider au chantier cet automne et qui était à l’AG! Tous les 2 ont participé au stage de Communication Non Violente à Oléron. 

3) La formation CNV d’Oléron a eu lieu les 13/14/15 mars chez Morgane et Gséb, avec toute l’équipe (sauf Lola qui terminait son projet au Guatemala et qui est maintenant coincée là-bas)!
Nous sommes arrivés 1 jour avant, pour discuter. Ces 4 jours de partage nous ont permis de continuer à échanger sur le prochain voyage. 
La formation CNV nous a permis de mieux nous connaître, c’était chouette et payé par GN comme il y  a 2 ans!

4) Préparation bateau et Stages: 
Le stage d’avril avec les jeunes était prévu du 19 au 2 mai. 
Avant ce stage, fin mars, nous devions faire une nouvelle période de travaux «collectif» avec tous ceux qui le pouvait, pour remettre le bateau à l’eau et naviguer un peu!

Chez Morgane et Sébastien nous étions loin de l’épidémie et peu conscient des décisions qui allaient s’imposer à nous: Confinement et autres, qui nous ont vite rattrapés une fois rentrés à Sète!  
Bien sûr, la période de travaux ensemble a été annulé, de toutes façons il n’y a plus de mise à l’eau  possible! 
Nous avons quand même repris toute la semaine le chemin du chantier sur le bateau(avec une attestation de G.N.)avec Benjamin et un coup de main de Lobsang, nous continuerons tant que ce sera possible! 

Pour le stage de pâques, il est raisonnable de penser qu’il est annulé, nous verrons avec toute l’équipe, en fonction des événements (confinement, autorisation de l’ASE)la possibilité de faire un stage en mai! 

Des photos sont sur le blog:

Des nouvelles sur facebook: Gn Grandeurnature

Prenez-soin de vous et des autres… donnez de vos nouvelles!

Amicalement. Le porteur de projet,
Christophe Dasnière




Mail: grandeur_nature@yahoo.com - Tél : 04 67 43 25 64.  

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - Pour ceux qui ne l’ont pas encore fait!

Adhésion 2019/2020. Trois niveaux de cotisations sont proposés:

- Une cotisation individuelle de 20 €.
- Une cotisation familiale de 25 € (Pour tous les membres d’une même famille). 
- Une cotisation de soutien de 35 € ou plus. Ainsi chacun peut nous soutenir suivant ses moyens.  Chèque à l’ordre de Grandeur Nature.

23 février 2020

Et alors en février...

Bonjour, à tous,

Quelques nouvelles: Pour l’instant nous n’avons pas reçu de nouvelle de l’Essonne à notre demande pour l’ouverture du lieu de vie à terre «Grandeur Nature» et l’équipe de ce projet:
Ismaël, Océane, Louise et Noé n’ont pas trouvé le lieu… Ils continuent à chercher et à faire des visites, si vous avez des idée de lieux possibles (genre ferme dans le sud!) n’hésitez pas à nous le dire.

Concernant l’expédition 2020/2021 si nous avons déjà notre équipage «jeunes de famille», facile puisqu’il s’agit d’enfants d’encadrants de GN! Nous avons reçu plusieurs demandes pour des jeunes de l’ASE, après un courriel accompagnant le projet de la prochaine expédition envoyé à tous les « lieu de vie » de France et à + de 3000 travailleurs sociaux, parmi ceux qui ont déjà travaillé avec nous ou qui nous ont contacté ces 2 dernières années!
Mais les rencontres ne commencerons que la semaine prochaine

Une partie de l’équipe de l’année prochaine a participé à une «période de travaux» sur le bateau, la fin janvier, sous la direction de Sébastien (alias Grand-Séb.)les photos sont sur le blog: www.flickr.com/photos/grandeurnature/

Enfin: Nous recherchions un(e) capitaine pour le stage de juillet qui pourra aussi et surtout, partir comme encadrant(e) à la prochaine expédition, avec aussi la possibilité de participer à une formation CNV mi-Mars avec l’équipe d’encadrement!
Mais Lobsang (ancien jeune expédition 2005) et nouveau skipper diplômé a aussitôt sauté dans la barque!
L'équipe est donc au complet!

Amicalement.            Le porteur de projet,
                                    Christophe Dasnière

Mail: grandeur_nature@yahoo.com - Tél : 04 67 43 25 64.

23 décembre 2019

Bientôt 2020...Bonne année à vous!


Un extrait du compte-rendu de l'AG 2019: Nos projet pour 2020.
Projet 2019/2020: 
  • Chantier, préparation du bateau: 3 mois de travaux.
  • Former une équipe pour le voyage. Proposer une formation CNV & 1er secours…
  • Définir l’équipe et le projet d’un LDV à terre associé à GN pour 2020.
  • Recrutement et stages pour former l’équipage de jeunes (ASE et Famille). A partir de janvier rencontres ASE, puis stage à Pâques et en juillet.
  • Possibilité d’organiser un stage pour les adhérents de GN en mai/juin.
Le Conseil d’Administration s’est prononcé favorablement pour la création d’un lieu de vie à terre. 
En effet, face au constat depuis plusieurs années de manque de solution pour les jeunes entre les  2 stages et le départ, puis au retour du voyage, l’idée a émergé de pouvoir pallier à ces difficultés en créant un lieu pour les accueillir et les préparer.
Il y aurait 2 permanents, un porteur de projet et des membres de soutien.
Pour la première année, un accueil de plusieurs mois dès le premier stage en avril/mai et jusqu’au départ se ferait en continu puis au retour de l’expédition. 
3 lieux sont pressentis pour ce lieu de vie, des visites par toute l’équipe concernée devraient avoir lieu les semaines prochaines.
Question autour du lieu de vie à terre : Qu’en est-il du projet de mixité sociale au sein de ce lieu ?
Il n’y a pas  de priorité de mixité sociale dans ce projet telle qu’elle est pensée sur le bateau, mais un désir que ce lieu soit en lien et en interaction avec un extérieur, des personnes intervenant sur des activités. Le budget du Lieu de vie à terre serait indépendant de la gestion des expéditions, comptes différents, etc. Et géré par l’équipe du LVA à terre.
Un RDV avec le directeur du service ASE de l’Essone a été pris pour voir si le département approuve et soutient un tel projet.


Projet pour l’année prochaine: Expédition 2020/2021. Présenté par Morgane et Gséb. 
Après un temps de décantage et de  réflexion pour chacun, une rencontre collective a dégagé l’envie d’une nouvelle expédition pour la plupart des participants à l’expédition précédente 
(7 sur 10). Une équipe est déjà organisée pour une expédition de 9 mois avec un départ mi-septembre et un retour fin juin avec 3 jeunes de famille et 4 de l’ASE. 
Il y aura 2 stages de préparation, un de 2 semaines en avril et un de 3 semaines en juillet. 
Particularité de ce voyage c’est que Morgane et Grand-Seb partent avec leurs enfants en tant que «jeune de famille» (Tanaë et Ewen qui seront âgés de 9 et 7 ans), et que l’escale à Cuba est remplacée par un arrêt à Lupéron (Rep. Dom.) pour des randonnées et une rencontre autour d’un atelier de construction navale et d’un projet agricole en permaculture initié par notre ami Luc Guessard.
Question dans l’assemblée autour de cette nouvelle expédition…(résumé succinct!).
Le commun de tous ces jeunes qui partent c’est la rupture, elle est la même pour tous, sauf que là, sur ce prochain voyage il y aura des enfants avec leurs parents. Comment vont le vivre les autres jeunes ? La question de l’équilibre entre tous ces jeunes se pose.

L’équipe en partance a bien conscience des enjeux relationnels que cela peut poser et elle pourra s’appuyer sur les outils éducatifs déjà en place depuis plusieurs années tels que les groupes de paroles, les contrats...C’est une expérience du vivre ensemble, on avance et on trouve les solutions tous ensembles. C’est avant tout une histoire de groupe plus que de famille.




5 octobre 2019

l'AG de Grandeur Nature le 2 novembre

Bonjour, à tous,
       
L’assemblée générale de ”Grandeur Nature ou la parole des enfants” aura lieu le samedi 02 novembre 2019.
Le rendez-vous précis sera à 13 heures 46.
Le lieu: La salle Tarbouriech à Sète (c’est dans le théâtre de la mer).
Pour Dormir, chacun se débrouille, des lieux existent à Sète: Auberge de jeunesse, «Hostel Georges», le lazaret…
Pour les repas, le plus simple serait que ceux qui le souhaitent, apportent de quoi manger le samedi midi et le soir, pour un pique-nique collectif à partager sur place.

Samedi à 10 h au théâtre de la mer (salle Tarbouriech). Réunion du Conseil d’Administration et de l’équipe.

Samedi de 14 heures à 19 heures: Assemblée Générale
Le programme: Bilan de l’année écoulée.
Rapport moral et financier.
Présentation des projets en 2019/2020.
Élection du Conseil d’Administration pour 2019/2020.

De 19h30 à 21 heures - Repas du soir ensemble.
Discussions – images de la dernière expédition… et des travaux.
Dites-nous votre moyen de transport et si vous venez en train!

Amicalement.            Le porteur de projet,
                                    Christophe Dasnière

Répondez par mail, de préférence !
Mail: grandeur_nature@yahoo.com - Tél : 04 67 43 25 64.
   
- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

GRANDEUR NATURE - ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DU 02 Novembre 2014

Nom :..................        Nous serons:........ personne(s).

Je serais là à 10 heures : ❒ sinon Heure d’arrivée prévue :.........

Je mange avec vous samedi midi: ❒  Nous serons:........ personne(s)

Je mange avec vous samedi soir: ❒  Nous serons:........ personne(s)

24 juillet 2019

La dernière lettre co…

Nous voilà en Espagne. Benalmadena nous rappelle ce qu'est l'été sur les côtes méditerranéennes avec ses touristes rouges écrevisse, bruyants qui puent la clope et le mojito à plein nez.
Le temps de nous ravitailler et de rafistoler notre bateau. La ville nous oppresse très rapidement, en vieux loups de mer que nous sommes devenus, nous décampons au bout de deux jours. 

On reprend très rapidement notre rythme marin. Le vent n'est pas très présent, la mer est calme, on voit des dauphins au soleil couchant, on profite ensemble de nos derniers moments en navigation.
C'est le 15 au matin que se dessinent au loin  les lignes de Formentera, la première île des Baléares.
Nous sommes contents mais on déchante vite car en une heure de temps dans l'eau, des centaines de petits et gros bateaux, pour la plupart à moteur, ont mouillé face à la plage. La musique résonne, les moteurs ronronnent, les touristes fanfaronnent et les vendeurs de Mojitos sillonnent entre les bateaux.
Nous profitons quand même de cette étendue d'eau bleu turquoise qui s'offre à nous pour nous baigner et plonger, comme un rappel des Bahamas en moins tranquille.
Le 16 nous rejoignons un mouillage plus paisible où nous resterons seulement la journée car nous avons voté et la majorité l'emportant, ce soir là nous ferons des quarts pour rejoindre Andratx à Mallorque.


C'est le lendemain matin que nous découvrons Dragonera à l'ouest de cette île.
On plonge beaucoup et on travaille surtout sur la préparation des bilans et des rapports à rédiger.
Jusqu'au 18 nous remontons la côte en cabotant et profitons des jolis fonds marins, des beaux paysages, des falaises aux allures de calanques, et du temps radieux!
Enfin, le 19 au matin, c'est un petit pincement au cœur, après une ultime plongée pour certains dans ce  dernier mouillage des Baléares que nous levons l'ancre.

Cap sur Cadaquès!
Notre dernière étape avant Sète.
Depuis plusieurs semaines ce nom résonne et représente le début de la fin.
Il nous reste a faire le bilan final ensemble avant de fermer cette jolie parenthèse et de vous retrouver.