Année 2012-2013

www.flickr.com
associationgrandeurnature photos Plus de photos de associationgrandeurnature

14 août 2009

le stage de juillet dans l'Aveyron.


Mardi 7 juillet
Nous voilà donc partis pour deux semaines de stage en Aveyron, à la Borie des Gachets. Cet ancien domaine agricole, récupéré par Félix et ses amis dans le but d’en faire un éco-lieu, est fidèle à toutes ces vieilles fermes abandonnées dans lesquelles traînent milles et unes bricoles, telles que de vieux frigos à la peinture écaillée, des tôles cabossées ou des rouleaux de grillages ensevelis par le lierre. Et dans cet amas de ferrailles rouillées on trouve encore des pierres de rémouleurs, de vieilles charrues et tous ces outils classés d’antique aujourd’hui. Plus impressionnant encore, la borie des Gachets semble avoir arrêté ses activités du jour au lendemain. La grange n’a pas été défumée, les hangars sont encore débordants de paille, les tonneaux de vin restent bien alignés dans la cave et l’on retrouve encore des tomates conservées dans de vieux bocaux depuis la dernière décennie. Mais malgré cet aspect miteux, Felix, Vanesa, Palou, Jérome, Elise et tous ceux qui ont aménagé depuis peu à la Borie on su faire de la ferme désaffectée un endroit chaleureux et accueillant. Du coup, nous dans tout ça on s’est installé à côté de l’ancien poulailler et notre principale occupation pour cette première journée de stage fut d’installer le minimum vital pour une quinzaine de jours. Même si le principal est fait puisque Morgane, Christophe, Malvic et moi sommes là depuis deux jours, il reste quand même à construire les toilettes sèches, installer une table, finir la douche et tous ces petits bricolages qui nous faciliterons la vie. Un bref débriefing s’impose donc pendant lequel il est demandé à chacun de se présenter puisque après tout nous ne sommes ensemble que depuis quelques heures. Après cette tâche, qui s’avère déjà assez difficile pour certain, chacun s’investit différemment dans tous ces petits travaux. Certain débordent d’énergie mais ne savent pas la rendre utile et d’autres au contraire sont atteints par un énorme coup de flemme. Du coup c’est plutôt squattage de hamac pendant l’après midi ce qui reporte au lendemain ce qui devait être fait le jour même ! Mais le rythme sera rapidement pris ce qui nous permettra de passer deux semaines sympas ensemble avec ce cocktail de jeunes pétillant. Bientôt le campement sera terminé et nous pourrons faire de longues randonnées pour découvrir cette belle région qu’à l’air d’être l’Aveyron.
Il est 23h00, le camp s’endort, les chiens aboient, vivement demain !
Aurel

Mercredi 8 juillet
Mercredi. De ce jour-là, je me souviens de l’arrivée de Xan et de Kjeld , ce dernier étant notre ultime participant pour le stage dont la venue était pressante tant on écorchait son prénom en son absence (faute de mémoire).
Mercredi, ça y est, notre groupe est au complet. Sauf Ismaël manque à l’appel. Mais Ismaël on le connaît déjà car il a déjà participé au stage de l’année dernière et nous savons que nous l’attendons avec impatience. Nous le retrouverons seulement lundi prochain.
Mercredi c’est aussi le jour où nous finissons d’installer le campement. Les toilettes sèches sont opérationnelles, les tentes sont dressées, bref, ça y est, on a un « chez nous ». Reste à nous découvrir les uns le autres. Un groupe composé de 4 filles et 6 gars venant non pas de France et de Navarre mais de Paris, Marseille, de Bretagne et du midi.
Beau mélange dont on ne connaît pas encore le goût. Sera-t-il savoureux ou détonnant…Seule la suite nous le révèlera. Et pour tout vous dire on réalise ce stage pour cela.
Il nous reste aussi à découvrir les lieux qui nous entourent. Et pour le moment j’ai bien envie de vous présenter nos voisins., que dis-je , nos Hôtes qui nous prêtent le bout de terrain sur lequel nous sommes installés.
Ensemble, ils ont créé l’association Cap des Ailes. Leur objectif est d’accueillir des personnes handicapés et de mettre en place un système de maraîchage.
Pour l’instant, ils sont 5 personnes à y vivre. Vanessa a une trentaine d’année. Ancienne policière, elle vient de Paris et est maintenant naturopathe. Son fils de 5 ans, Ylan, est paraplégique. Il est en fauteuil et adore jouer aux chevaliers avec les jeunes du camp. Vanessa est notre spécialiste très apprécié pour enlever les tiques qui s’attachent un peu trop à nous à mon goût. Elise et Jérôme forment un jeune couple tout juste parent depuis deux mois. Elise à voyagé en Inde où elle a pratiqué des soins de rue. Jérôme aime jouer au chevalier avec Ylan, chercher les couleuvres la nuit avec les jeunes et faire des exercices de cirque. D’après ouï dire il aime aussi faire la grasse matinée. Grasse mat. souvent interrompue par leur fille Yola qui aime dormir téter et surtout être bercée en marchant.
Reste Félix, 77 ans , toujours en action, jonglant entre dossiers de subventions et maître de chantier. Sciant le gui parasite sur les pruniers avant de préparer la chaux qui recouvrira les murs de l’ancien poulailler.
Et puis il y a Palou, 35 ans. Palou a rencontré Félix en faisant du stop et est resté à la ferme pour aider. Oui, ça c’est Palou..Toujours disponible pour filer un coup de main et rigoler… Seul vice peut être : il ronfle intensément lorsqu’il est fatigué.
Eric est là aussi. C’est un ami de passage qui fait des études d’ostéopathe, il fait régulièrement des voyages humanitaires au Togo tandis que Vanessa s ‘investit au Brésil.
Bref, c’est une belle équipe de soignants avec un beau projet en devenir. Beaucoup de boulot en perspective mais une forte envie de revenir à la terre, et au « vivre ensemble ».
Voilà donc comme je le disais, il nous reste à découvrir les lieux qui nous entourent. Reste à découvrir notre goût pour la vie au grand air, notre envie de vivre ensemble en autonomie, coupé de nos habitudes et de nos proches. Mais avec la perspective de se préparer à un voyage pas comme les autres. Un grand voyage à la découverte du monde, des autres et de soi-même. Alors croque, croque la vie et avanti, c’est parti pour 10 jours de stage.
Morgane.



Jeudi 9 juillet
Poules !
Venez vous loger à La Borie des Gachets. Voilà retirées les incontinences de vos précédentes. Les rescapés de cette tâche, bien courageux, respirent désormais avec des poumons chargés.
Vous y serez bien, donnez moi votre confiance et surtout laissez moi vous présenter :
-Bonnie et ses trois spécialités, la danse de Michael Jackson, les célèbres gâteaux aux prunes et sa tendance à mordiller ses congénères.
-Vanda qui adopte une petite araignée, pratiquante de la course à pied dès le matin après le café et la masseuse professionnelle.
-Morgane, la femme qui murmurait à l’oreille des cailloux, la scieuse de choc et de gentilles attentions.
-Paul, petite boule d’énergie, compagnon de train précieux, affamé.
-Malvic, redoutable adversaire de jeu de société, amoureux des tentes à 2 places et bien sur affamé.
-Xan, détient le record de ricochet, détient le pouvoir du couteau et à l’écoute de la nature.
-Aurel, sandwich yolo 3 étoiles, champion de diabolo, motive les troupes.
-Kjeld, martyr héroïque de Christophe, grand lecteur et père fouettard de Babette et Bob.
-Christophe, bourreau de Kjield, positive attitude man, chanteur d’opéra à ses heures perdues.

Je vous devine déjà toutes exitées. Ne perdez pas trop de plumes dans votre frénésie et rejoignez nous vite ! Ici aucunes craintes, pas de dangers et ça, grâce à la barrière cosmique. Trop complexe à expliquer, un tuyau, d’un super chevalier ami de la troupe.
A très vite.
Juliette
Ps : Ismael nous a rejoint, welcome !
Juliette

12 août 2009

Le voyage est fini!







Bonjour, à tous,

Vous devez vous demander ce qui s’est passé depuis le premier juillet…
Et pourquoi ce blog est resté muet !

La réponse est simple, le bateau est rentré à Sète sans passer par un cybercafé !
Puis tout le monde est reparti, chez lui ou en vacances.

Bien sûr vous lirez la fin de leurs aventures dans le dernier carnet de bord que vous recevrez début Septembre…

Au mois de juillet nous avons aussi fait notre stage en Aveyron et attaqué les travaux sur le bateau que nous avons sortit de l’eau à Sète.

Mais pour vous faire patienter voilà quelques photos!

Christophe