Année 2012-2013

www.flickr.com
associationgrandeurnature photos Plus de photos de associationgrandeurnature

13 octobre 2014

Départ pour le Cap-Vert

Le bateau quitte ce matin la Goméra et les îles Canaries pour les îles du Cap-Vert.
800 milles nautiques (1500 Km) à parcourir à la voile, avec aujourd'hui du vent portant faible (NE 10 noeud) et du beau temps!
Souhaitons leur une bonne navigation, une pensée quand vous vous coucherez, eux il feront des quarts cette nuit!
Ch.

11 octobre 2014

Lettre des îles Canaries, le 11/10/2014

 
-->

Chères familles, amis et tous ceux qui nous suivent…
 
Voilà bien longtemps que l’on ne vous a pas donné de nouvelles…
Un peu plus de deux semaines peut-être… Mais vous savez pour nous, le temps défile… Nous sommes donc arrivés aux Canaries, mais ça, vous le savez déjà ! Petit retour en arrière…Nous sommes partis de Roquetas del Mar, dans le sud de l’Espagne, le 25 septembre. Au début, nous n’avons pas eu beaucoup de vent, mais en passant Gibraltar, nous avons filé vers l’Atlantique à 15 nœuds. Bonjour l’Océan et au revoir la Mer !!!
Snif, maintenant le vent nous vient dans le nez !!! Nous avons vécu quelques tensions à bord : petite souris dans les placards, pas envie de prendre la barre, la flemme de travailler, toujours à négocier, sans oublier « Philémone », l’anémone qui bat tout le monde au backgammon… Rien de tel pour mettre la rage à l’équipage !!! Mais heureusement, le vent du Nord est arrivé et a tout balayé. L’Océan nous a porté sur son gros dos. GN a surfé, vite, à plus de 15 nœuds et faisait crier ou sourire tous les jeunes barreurs qui ont défilé chacun leur tour ! Et voilà, le premier jour d’octobre, nous arrivons à la première île des Canaries, prénommée la Graciosa. C’est notre premier volcan que l’on décide de gravir, mais avant, nous organisons un groupe de parole, histoire de faire le point sur les ressentis de chacun. Il en ressort que les familles manquent et lorsqu’il y a tension entre deux personnes, tout le monde le subit et c’est lourd pour tout le monde. Sur ces bonnes paroles, on met nos chaussures de rando, mais voilà, certains sont encore tentés de braver les interdits…
Ah la la, pas facile de quitter tout ça !
Le lendemain, on repart pour la deuxième île des Canaries, Ténérife.
On fait cap sur le sud de l’île et après plusieurs tentatives de mouillage, nous posons l’ancre à Los Cristianos. Célèbre repaire de touristes allemands avec transats, discothèque, jet-ski et bronzeurs professionnels !!!
On commence à s’organiser pour notre première randonnée.
Les encadrants ont fait les groupes et à nous les jeunes de décider ce que l’on va faire pendant ces 4 jours. Tout le monde veut aller au Teïde, à part Kélig et Chloé qui partent sur l’Est de l’île. Le Teïde est à 3718 mètres, c’est le plus haut sommet d’Espagne. Dans nos sacs, nous mettons un duvet, un hamac, quelques habits et de quoi manger. Hélène part avec Anaëlle, Philémon et Jade.
Ils ne monteront finalement pas le Teïde : problèmes de pieds ! Mais ils reviennent avec pleins d’histoires d’aventuriers à raconter ! Yann, Dayan, Kaïs et Moussa partent pour le Teide, seul Moussa reste au refuge à 3200 mètres parce qu’il s’est fait mal au pied ! Les autres sont allés jusqu’au bout et ont pu apprécier le lever de soleil du haut de ces 3718 mètres ! Kélig et Chloé rentrent avant car Kélig s’est foulée la cheville…
Décidément, tout le monde s’est fait mal aux pieds !!!
Aujourd’hui, nous sommes tous de retour au bateau et déjà, nous naviguons vers la Goméra où nous nous réapprovisionnerons en eau et en nourriture pour la traversée vers le Cap-Vert.

De gros bisous à tous et l’on pense fort à vous…. Pensées toutes particulières à ceux qui arrivent dans l’automne…

 

Kélig et Moussa
 

1 octobre 2014

Le bateau est arrivé aux Canaries

Gibraltar

Le bateau est arrivé aux Canaries, ce matin, sur l'île de la Graciosa, petite île au Nord de Lanzarote... 
Après deux jours de vent du Nord.

La Graciosa