Année 2012-2013

www.flickr.com
associationgrandeurnature photos Plus de photos de associationgrandeurnature

19 janvier 2019

nouvelles des Antilles

Chers lecteurs, parents et amis, adhérents et voyageurs égarés.


L’équipage fraîchement enrichi de nouvelles recrues (Xan et Lola) a délégué deux de ses membres pour vous conter  notre escale guyanaise et les jours qui suivirent.

Après une semaine de cirque acharné, c’est un premier départ vert Awala-Yalimapo qui est lancé. A bord du GN il y avait l’équipage au grand complet ainsi que la troupe de latitude cirque qui était quasiment complète. 29 personnes à bord pour la descente du fleuve.
Au programme bronzage, baignade, cuisine etc. … chacun trouve une occupation.
Une fois que tout le monde est à bord on peu enfin se désamarrer et dire une dernière fois au-revoir a Saint-Laurent pour aller vers Awala.
On mange un véritable festin participatif, on joue avec les vagues, on rigole, on échange, bref que de la bonne humeur sur ce bateau !
Arrivé dans l’eau vaseuse d’Awala, c’est dans la continuité de cette ambiance agréable que l’on se précipite vers la longue plage de sable qui borde le fleuve. Djoule, foot, portée acrobatique dans l’eau ou même simplement toute autre forme d’amusement seront les bienvenues.
Après ce long au revoir qui aura duré toute l’après midi, on retourne sur le bateau pour une dernière et bonne nuit avant la navigation et les quarts qui vont avec.
Car oui, aujourd’hui nous partons vers la Martinique ou l’on fera quelques courses pour le bateau. Mais pour cela il nous faut remonter de la Guyane jusqu’aux Antilles.
Heureusement le courant sera avec nous et aidé par le vent, il nous poussera à une moyenne de 7/8 nœuds (c’est rapide!). L’équipage est globalement content de retrouvé le rythme de navigation, mais, et c’est logique moins content de retrouver leur vielle amie le seau.
Aie Aie Aie, après un mois sur le fleuve le mal de mer est de retour…
Cette nav a été rapide, mais riche en rebondissement enfin… surtout ceux des poissons volant/violent sur le pont ou sur le front sur certain(e)s.

Surfant sur les mêmes vagues des paquets de sargasses s’échouent aussi sur le pont de notre beau navire. 4 petits jours d’humidité, de ventre agité, de vent et d’embruns, de changement de couleurs d’eau (marron, vert, bleu, turquoise) et déjà nous voilà en Martinique.
Une bonne nuit au mouillage à l’entrée de la baie et c’est parti pour une escale au « Contre-la -montre ». Les 3 équipes (bateau, courses, ravitaillement) se surpassent et à peine 16h après avoir jeté l’ancre et nous voila déjà en route vers la Dominique cette fois. Escorté par les dauphins au rythme endiablé des cours d’une Lola déchaîné, nous filerons vers notre prochaine escale.
Quand cette lettre vous atteindra nous seront déjà sûrement en train de commencer notre exploration de la verte Dominique aux 365 rivières !
à très bientôt pour de nouvelles aventures.
Xan et Elio.

Aucun commentaire: