Année 2012-2013

www.flickr.com
associationgrandeurnature photos Plus de photos de associationgrandeurnature

17 juillet 2020

Lettre collective du 6 au 17 Juillet.

L'AUBE SANGlante est levée
L'EAU, LA, est un océan de beauté.
Je sors de mes rêves ou j'étais à la fois peter pan EWENdy et
TAN TAN et MAYLOU.
Je SUe dans mon LIt, encore VANNE par cette nuit.
Il faut que je me lève et MORGANise, tirez sur la LIANE KI hisse la voile pour MAXIMiser cette petite brise !
J'ai une THEOrie sur le voyage: accroche un saint CHRISTOPHE au pare-battage, va de l'avant et tourne la page;
Lobsang.

On est partis de Sète le 7/07, mais il n'y avait pas 7 jeunes. On a fait notre premier quart de nuit, et dans l'après-midi on est arrivés à Porquerolles. Footing, randonnée, jeu de piste, kayak, plongée et exercices de naves pendant 2 jours avant le départ vers la Corse. On a fait notre deuxième quart de nuit en direction des îles Sanguinaires où l'on a été accueuillis au petit matin par des dauphins. Au mouillage, certains ont vu de nouveaux poissons et des murènes. On a commencé notre descente vers le sud de l'île, de tours génoises en tours génoises ; et du haut de la baie de Cacalu on a contemplé les eaux turquoises de la Corse. Après avoir randonné, escaladé des rochers et exploré les fonds marins, cap sur Senetosa. On pique-nique tous ensemble au pied de la tour à l'échelle cassée, à laquelle on est tous montés, sauf Sullivan qui avait un peu le vertige. On a utilisé la force de nos bras pour débarrasser la nature des vilaines batteries qui polluaient les rochers, une bonne action accomplie ! Comme chaque jour, on lève l'ancre vers notre nouvelle baie : Roccapina. Avec les kayaks, on a rejoint la plage pour faire des acrobaties et du jonglage. Puis, nous naviguons en direction des Lavezzi, cette petite île de cailloux polis par le vent aux multiples formes éléphantesques. Et nous voilà, ce soir, en route vers Ajaccio pour récuperer Louise, déposer Sullivan et se réapprovisionner en eau et nourriture. Première navigation mouvementée au près, premières vagues, mal de mer et premiers embruns pour l'équipage !


"Après une bonne matinée la moitié du groupe dont moi allons faire une randonnée sur l'île de Porquerolle. Nous avons préparé un jeu de piste pour les autres le lendemain tout en se perdant en suivant Lola. Nous continuons notre chemin en admirant plein de beaux paysages verts et bleu".
Théo
Certains aiment faire les lézards sous le soleil pour ma part je préfère beaucoup plus sous la lune. Avec les brises fraîches qui caressent tes joues chaudes tout droit sortient des oreillers. Les embruns. J'aime par dessus tout le reflet du ciel étoilé sur la mer en constant mouvement. Ce genre de vue me rappelle que je suis là bien vivante. Que mon sang brûle à l'intérieur ,que mon coeur bat à la chamade et mes yeux se remplissent d'étoiles fillantes. Ce sont mes quarts de nuit.
Maylou

Nous naviguons de nuit. Christophe est à la barre, je m'asseois près de lui. On se réveille, nous parlons peu. J'aime naviguer sous les étoiles. A l'horizon, la lune se lève lentement, prenant des allures de voile nacrée.
Un grand merci à l'association "Grandeur nature ou la parole des enfants".
J'ai partagé avec vous une aventure inoubliable !
Cela me rend heureux de voir les jeunes s'amuser, rire, s'émerveiller.
Je vous souhaite un bon voyage ! J'espère vous retrouver bientôt...
Sullivan

On jouait tous ensemble quand tout à coup, Christophe dit : " il y a des dauphins". On en voit un, deux et trois puis une vingtaine qui sautent. tout le monde était content.
Maxime

Une mouette trouve un bout de pain, une autre mouette arrive. Celle qui arrive dit : " on fait mouette mouette?". Et c'est parti pour une soirée de blague .Je raconte avec Tanaé beaucoup de blague à Kylian qui rigole avec les autres!
C'était amusant...J 'ai bien aimé ce moment.
Ewen

Avec Lobsang, Tanaé, Lola et Maylou nous sommes partis vers 7h30 dans la baie de cacalu faire une rando. On a vu des paysages magnifiques la roche était lisse avec des formes creusées par le vent. la mer était claire et la vue était belle.
Kylian

La pointe Sénétosa.
Moi mon endroit préféré de la Corse c'est la pointe Sénétosa. J'aime que ce soit loin de la civilisation, pas de route, ni de maison, on y vient en bateau ou à pied. Il y a une tour génoise comme dans chacun des mouillage où nous nous arrêtons et un phare. Cette année nous n'y sommes restés qu'une journée, mais j'y ai fait une chouette balade avec lola, Maylou, Maxime et Tanaé.
Nous avons contourné la colline où se dresse la tour par le nord, trouvé la petite source qui coulait au milieu d'une clairière. Nous n'avons mis qu'une heure trente a arriver à la tour, d'où l'on voyait toute la côte et Grandeur Nature au mouillage. Là j'ai pu faire une sieste - contemplative pendant une heure!
Avant l'arrivée de tout l'équipage avec le repas du midi.
L'après-midi nous avons changé de mouillage.
Christophe.

L'échelle cassée
Au sommet de la pointe de Sénétosa se perche un des 83 tours génoises de la Corse, surplombant à 360 degrés la baie, le maquis touffu de la Corse et les rochers tous plus biscornus les uns que les autres. Au pied de cette tour, même s'il n'y a plus qu'une moitié d'échelle, l'équipage s'organise pour rendre l'ascencion plus facile. Car Grandeur Nature c'est un peu grimper, se hisser, vaincre ses peurs et prendre un peu de hauteur.
Lola.

J'aime ces rochers roses, ronds aux formes inspirantes. A chaque jour sa tour sauf aujourd'hui où nous avons exploré pieds nus les îles Lavezzi. Petit bout de terre entouré d'eau, de cabane de bois flottés, on croise un éléphanteau endormi d'un sommeil minéral. Non loin de lui un ours polaire guette l'horizon!
Puis un phare, seule trace de vie sur cet archipel visité par les touristes en journée.
Une matinée d'exploration robinsonne qu'on traverse en discutant paisiblement les uns avec les autres.
Morgane

On a navigué, on a été trempés et pour la plupart ils ont dormi sous les embruns des vagues. Et sous un ciel nuageux on a traversé entre les
lavezzi et cali di baiji. C'était ma première navgation avec de la houle, j'ai aimé que ça bouge, que ça saute.
Tanaé

Voilà, demain matin, nous déposons Sullivan et nous récupérons Louise qui vient passer la dernière semaine du stage avec nous.
L'équipage

Aucun commentaire: